812 Annonces publiées

Recherche

Achats

Ventes

Promotions

Un Programmeur Marocain de 11 ans devient le plus jeune conférencier à un événement Google

Prix: 0 FCFA

Un Programmeur Marocain de 11 ans devient le plus jeune conférencier à un événement Google

Idder Motii, 11 ans, est un jeune prodige marocain de la programmation, autodidacte, parlant couramment l’anglais ainsi que trois langages de programmation : Python, C ++ et SQL. Il a participé à l’atelier de codage et de débogage organisé à Agadir lors du DevFest Agadir 2018 qui est un atelier libre de deux jours sur «les codelabs, les hackathons, les expériences pratiques, le codage et le débogage», organisé par Google Developer Group (GDG) à l’École nationale des sciences appliquées (ENSA) d’Agadir du 8 au 9 décembre où il a présenté un exposé sur son langage de programmation préféré, le Python.

Motii devient donc le plus jeune conférencier dans un événement GDG qui a connu la participation de personnes de grandes entreprises technologiques telles que Google et de conférenciers des États-Unis, d’Allemagne et d’Espagne.

Lors de cet événement, il a remporté le titre de «plus jeune programmeur marocain».

Dans une interview accordée à RT Online, Motii a déclaré qu’il devait en partie sa progression à son frère. «L’influence de mon frère était très importante ; il m’a mis dans ce domaine. Je le remercie beaucoup». Interrogé sur son langage de programmation préféré, il a répondu : «Python est mon langage de programmation préféré. Je l’utilise tous les jours.»

Idder Motii a commencé à apprendre le codage alors qu’il n’avait que dix ans. Il peut désormais coder en Python, Java, C ++, HTML et Scratch et il est maintenant dans sa deuxième année de formation professionnelle.

Le programmeur autodidacte est également un anglophone autodidacte. Il a déclaré avoir appris l’anglais à partir de films et de vidéos sur Internet.

Bien que la famille du garçon ait découvert qu’il avait un intérêt particulier pour la programmation, ils ne s’attendaient pas à ce qu’il soit aussi talentueux.

Zakaria Jaiathe, un ingénieur en informatique senior qui a rencontré et a eu un entretien «spontané» avec le jeune programmeur a affirmé avoir «été tellement surpris par les connaissances techniques d’Idder Motii et par sa capacité à discuter et à comprendre des sujets très avancés tels que l’apprentissage automatique et la réalité augmentée à son âge».

Motii a rejoint la liste de jeunes prodiges marocains tels que Mariam Amjoun, une jeune fille marocaine âgée de neuf ans qui a remporté l’Arab Reading Challenge 2018 à Dubaï, battant 10,5 millions de participants en octobre, Malak Belarbi, âgée de huit ans, qui a remporté la première place du concours de calcul arithmétique mental en Turquie durant le même mois.

Source : leseco.ma

 

Partager cette opportunité
  • 12
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    12
    Shares
  • 12
    Shares
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *